PPRE 2002
La technologie de l'information et l'apprentissage


Biographies


Benjamin Levin est sous-ministre de l'Éducation, de la Formation professionnelle et de la Jeunesse, ainsi que sous-ministre de l'Enseignement supérieur du Manitoba, fonctions qu'il remplit en étant détaché de l'Université du Manitoba. Il est professeur d'administration pédagogique et s'intéresse à la théorie, aux politiques et à l'économie de l'éducation. Il a gagné son expérience grâce entre autres à deux postes qu'il a occupés au sein du gouvernement, et en étant directeur de la recherche pour le Peel Board of Education en Ontario et aux trois années qu'il a passées au poste de doyen de l'éducation continue à l'Université du Manitoba. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages et de dizaines d'articles parus dans des publications académiques, professionnelles et destinées au grand public. Il travaille actuellement à un nouvel ouvrage concernant la réforme internationale de l'éducation.

Mike Sheridan est Statisticien en chef adjoint responsable de la Statistique sociale, des institutions et du travail à Statistique Canada.

Guy Hô Vàn Hap est directeur de la Recherche et de l'Évaluation au ministère de l'Éducation du Québec. Diplômé en économie et en relations industrielles de l'Université Laval, M. Hô a entamé sa carrière dans ce même établissement où il a occupé de 1973 à 1977 le poste d'agent de gestion du personnel enseignant. Entré dans la fonction publique, il a été économiste successivement au ministère des Affaires sociales (1978), au ministère de l'Éducation (1979-1980) et enfin au Secrétariat du Conseil du trésor (1981-1984), dont il a ensuite dirigé les systèmes d'information de 1984 à 1995.

Robert Kozma est titulaire de la chaire spécialisée Fulbright et chercheur principal au Center for Technology in Learning (centre pour la technologie en apprentissage) de SRI International. Au nombre de ses domaines de spécialisation en recherche, citons des études internationales sur la technologie éducative, l'évaluation des réformes technologiques, et la conception de systèmes multimédias interactifs avancés. Il a procédé à des études pour les ministères de l'Éducation de la Thaïlande, de Singapour et du Chili et pour la Fondation Ford sur l'utilisation de la technologie pour améliorer les systèmes d'éducation. M. Kozma dirige actuellement la Seconde Étude sur la technologie de l'information en éducation : Module 2 (SÉTIÉ M2), enquête sur les innovations technologiques en classe menée dans 28 pays et commanditée par l'Association internationale pour l'évaluation du rendement scolaire (AIE). M. Kozma a dirigé ou codirigé plus de 20 projets, y compris : l'évaluation d'une école secondaire virtuelle nationale; l'évaluation de réformes axées sur la technologie dans les études de chimie du premier cycle; et l'élaboration de technologies multimédias à l'appui de l'apprentissage en chimie et de l'apprentissage collaboratif à distance.

M. Kozma est l'auteur ou le coauteur de plus de 40 articles, chapitres, notices d'encyclopédie et livres sur la théorie des médias, les questions de politiques reliées à la technologie éducative, l'impact de la technologie sur la cognition et l'application de technologies avancées à l'amélioration de l'enseignement et de l'apprentissage, notamment en chimie. Il a prononcé plus de 75 causeries et allocutions sur invitation à des congrès nationaux et internationaux. M. Kozma a également conçu plusieurs progiciels avancés multimédia et hypermédia. M. Kozma a commencé sa carrière comme enseignant de mathématiques élémentaires dans les quartiers défavorisés de Detroit.

Maryanne Webber est directrice de la Division de la culture, du tourisme et du Centre de la statistique de l'éducation à Statistique Canada, un poste qu'elle occupe depuis octobre 2000. Elle est à Statistique Canada depuis 1973 et a travaillé pendant plusieurs années comme analyste du marché du travail. En 1985, elle devient la première rédactrice en chef de la publication Emploi et revenu en perspective. Au début des années 90, elle est nommée responsable de la nouvelle Enquête sur la dynamique du travail et du revenu, une des premières études longitudinales menées par Statistique Canada. Par la suite, elle devient directrice de la Division de la statistique du revenu. Mme Webber détient un diplôme en sociologie de l'Université Queen's.

Charles Ungerleider est professeur de sociologie de l'éducation à la faculté de l'éducation de l'Université de la Colombie-Britannique. Il a réalisé et publié des études sur la gestion éducative, l'évaluation des élèves, les relations interraciales, les relations entre groupes, le multiculturalisme et l'impact des médias sur la société canadienne. Dans ses travaux, il a recouru à un vaste éventail de méthodes de recherche qualitative et quantitative, y compris l'évaluation des élèves à grande échelle, les enquêtes par échantillonnage, divers devis d'entrevues et des méta-analyses.

De novembre 1998 à juin 2001, M. Ungerleider a assumé les fonctions de sous-ministre de l'Éducation de la province de la Colombie-Britannique. Avant d'occuper ce poste, M. Ungerleider était doyen associé pour la formation du personnel enseignant (1993-1998) à l'Université de la Colombie-Britannique. Il est l'auteur de nombreux articles, chapitres et rapports techniques et coauteur du manuel Television and Society: An Investigative Approach (télévision et société : une approche par enquête). Il a également réalisé des émissions de télévision conçues pour favoriser une analyse critique de l'enseignement et promouvoir la carrière d'enseignement. Actuellement en congé d'étude de l'Université de la Colombie-Britannique, M. Ungerleider rédige un livre sur l'avenir de l'enseignement public au Canada.


Tracey Burns est entrée au cabinet Charles Ungerleider & Associates après la fin de sa bourse postdoctorale d'enseignement et de recherche à l'Université de la Colombie-Britannique. Depuis 1997, elle est titulaire d'une bourse postdoctorale au département de psychologie de l'Université de la Colombie-Britannique, où elle collabore avec la professeure Janet Werker. Elle a reçu un certain nombre de bourses et prix universitaires, notamment une bourse postdoctorale d'enseignement et de recherche de l'Université de la Colombie-Britannique, le prix de thèse de recherche de l'American Psychological Association (association américaine de psychologie) (1997), une bourse d'enseignement (1992-1997) et une bourse de recherche (1992-1997) de la Northeastern University. Elle a été élue en 1997 à la société Phi Kappa Phi.

Mme Burns a été consultante de recherche à Health and Addictions Research (recherche sur la santé et les toxicomanies), où elle était membre d'une équipe responsable de la réalisation d'une étude sur la prévalence de l'alcool, du tabac et de la drogue chez les adolescentes et adolescents du Massachusetts, consultante en statistique dans une étude sur les étudiantes et étudiants de maîtrise en fin d'études dans d'autres départements et universités, menée à la Northeastern University et adjointe à la rédaction de la revue Journal of Nonverbal Behavior (revue du comportement non verbal).


Margaret Haughey est professeure de politiques en éducation à l'Université de l'Alberta et rédactrice de la Revue de l'enseignement à distance de l'Association canadienne pour l'enseignement à distance (ACED), une publication revue par un comité de lecture. Elle coordonne l'élaboration et la prestation de cours d'études supérieures en ligne en administration et direction éducatives dans son département et s'intéresse à tous les aspects de la formation à distance et en ligne. Elle a publié plusieurs livres, dont les plus récents sont : Using Learning Technologies (utiliser les technologies d'apprentissage) — avec E. J. Burge, publié par Routledge en 2001, et Networked Learning, The Pedagogy of the Internet (apprentissage en réseau : la pédagogie d'Internet) — avec T. Anderson, publié par McGraw-Hill en 1998.

Frédéric Legault possède un doctorat en psychologie et son expérience touche l'adaptation sociale et scolaire des élèves du secondaire, de même que l'application des nouvelles technologies en classe. Ses recherches portent sur les relations entre pairs du préscolaire au secondaire, sur la relation enseignant-élève au secondaire, de même que sur l'utilisation des forums électroniques dans le cadre de la formation initiale des maîtres.

Thérèse Laferrière possède un doctorat en éducation ainsi qu'une longue expérience de recherche sur l'application des nouvelles technologies au monde de l'éducation. Son expertise porte sur les interactions entre élèves et le personnel enseignant et les élèves, dans des contextes éducatifs intégrant les nouvelles technologies, que ce soit au primaire, au secondaire ou au postsecondaire. Elle participe aussi à des recherches sur les processus d'apprentissage collaboratif dans les communautés apprenantes.

Carl Cuneo est directeur d'EvNet, réseau pancanadien pour l'évaluation des technologies d'éducation et de formation. Il a dirigé des études nationales sur les technologies de l'information, des communications et de l'apprentissage dans l'enseignement supérieur et a procédé à des études sur l'apprentissage ouvert et en ligne dans divers campus. Il est l'auteur d'un rapport commandé par Industrie Canada sur l'infrastructure de l'apprentissage en ligne, ainsi que de lignes directrices sur les pratiques exemplaires pour l'apprentissage sur Web et en ligne. En 2002, il a rédigé et prononcé la 33e conférence Pitirim Sorokin à l'Université de la Saskatchewan, analysant le fossé numérique mondial. M. Cuneo est fréquemment interviewé à la radio, à la télévision et dans la presse et rédige actuellement des études sur les politiques et pratiques en matière de technologies d'information, de communications, et d'apprentissage dans l'enseignement supérieur et sur la réflexion critique, l'investigation et l'apprentissage en ligne.

Thierry Karsenti est professeur agrégé à l'Université de Montréal. Il occupe un poste en intégration des technologies de l'information et de la communication à l'enseignement. Ses réalisations et innovations technopédagogiques ont été reconnues tant sur le plan provincial que national. Il a ainsi obtenu deux distinctions au concours du Prix du ministre de l'Éducation (1998-1999 et 1999-2000), dont le premier prix pour le site Didactique du français, le Prix Hommage 2001 du gouvernement du Québec avec une équipe de l'Université du Québec à Hull, le Prix d'excellence en conception pédagogique de l'Association canadienne de l'éducation à distance (2000), le Prix Pedagogica-Rescol pour l'innovation pédagogique en intégration des technologies de l'information et des communications (TIC) [2000] et le Prix d'excellence annuel de l'Université du Québec à Hull pour l'ensemble de ses réalisations (1999) en plus d'avoir été reçu au Cercle d'excellence du Réseau de l'Université du Québec (2000) pour ses innovations technopédagogiques. Notons aussi qu'en octobre 2000 il s'est mérité le Prix quinquennal d'Excellence en enseignement — prix attribué tous les cinq ans, toutes disciplines confondues — de l'Université du Québec à Hull. Il se distingue également par la contribution de ses activités de recherche à la qualité de la pédagogie universitaire. Ses intérêts de recherche portent sur l'intégration pédagogique des nouvelles technologies, les pratiques pédagogiques du personnel enseignant, la motivation, de même que la didactique du français et des langues.

Monique Brodeur a d'abord étudié à l'Université de Montréal en orthopédagogie, avant d'obtenir sa maîtrise et son doctorat en psychopédagogie à l'Université Laval. Professeure en adaptation scolaire à l'Université du Québec à Trois-Rivières, puis à l'Université du Québec à Montréal, elle y est actuellement adjointe à la direction du programme en adaptation scolaire et sociale. Chercheure associée au Centre de recherche sur l'intervention éducative, ses intérêts de recherche portent sur l'autorégulation de l'apprentissage en lien avec le développement professionnel, notamment, en adaptation scolaire.

Colette Deaudelin détient un doctorat en technologie éducationnelle de l'Université de Montréal et est professeure au Département d'enseignement au préscolaire et au primaire de la Faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke. Son enseignement se concentre sur l'utilisation pédagogique des médias aux niveaux préscolaire et primaire et sur la formation à la recherche. Ses principaux champs d'intérêt concernent l'intervention éducative en lien avec l'utilisation des technologies de l'information et des communications (TIC) à des fins éducatives, l'apprentissage collaboratif soutenu par l'ordinateur et le développement professionnel des enseignantes et enseignants.

Elle est coauteure du livre Accompagnement socioconstructiviste : pour s'approprier une réforme en éducation (Presses de l'Université du Québec — PUQ). Elle a publié des articles portant sur la formation continue du personnel enseignant et sur différents aspects liés à l'intégration pédagogique des TIC, notamment la collaboration, la métacognition et l'autorégulation. Elle a contribué à des ouvrages comme Les TIC… au cœur des pédagogies universitaires (PUQ), Éducation et intervention au préscolaire (Gaëtan Morin) et La place des TIC en formation initiale et continue : bilan et perspectives (Éditions CRP). Ses projets en cours portent sur l'intégration des TIC et le développement professionnel du personnel enseignant où elle y étudie l'évolution des pratiques et des conceptions relatives à l'enseignement, à l'apprentissage et à l'intégration pédagogique des TIC.


François Larose détient un doctorat en psychopédagogie de l'Université de Genève (1988), M.  Larose est professeur à la faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke depuis 1991. Ses recherches portent sur l'identification et l'analyse des représentations, des attitudes et des pratiques des enseignantes et enseignants en ce qui concerne l'intégration pédagogique des technologies de l'information et des communications (TIC). Elles portent aussi sur l'identification des effets de l'utilisation des TIC en intervention au préscolaire en tant que facteur de résilience chez les enfants de milieux socioéconomiques faibles. Plus concrètement, depuis 1996 le professeur Larose développe un programme de recherche diversifié visant à identifier les facteurs qui limitent ou, au contraire, qui optimisent le recours aux TIC en tant qu'instruments didactiques favorisant le développement d'approches pédagogiques de type socioconstructivistes aux divers ordres d'enseignement. De plus, ce programme s'intéresse à l'impact des disparités socioéconomiques sur le développement de l'alphabétisation informatique et des habiletés cognitives optimisant les effets du recours pédagogique aux TIC depuis le préscolaire jusqu'en pédagogie universitaire.

Maurice Tardif est professeur titulaire à l'Université de Montréal, où il enseigne l'histoire de la pensée éducative. Il est directeur du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante, ainsi que du programme des Grands travaux de recherche concertée sur la profession enseignante au Canada, une initiative du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Après des études en philosophie de l'éducation (Les fondements de l'éducation contemporaine et le conflit des rationalités, Faculté des sciences de l'éducation, 1993), il s'est orienté vers l'histoire sociale de la profession enseignante (Lessard et Tardif, La profession enseignante au Québec, Presses de l'Université de Montréal, 1996; Tardif, Lessard et Gauthier, Formation des maîtres et contextes sociaux, Presses universitaires de France, 1998; Tardif et Lessard, Le travail des enseignants au quotidien, De Boeck, 1999). Il s'intéresse actuellement aux métiers et professions d'interactions humaines au sein des organisations de service public (écoles, hôpitaux, etc.), ainsi qu'aux enjeux éthiques et politiques du travail interactif, c'est-à-dire du travail mettant en présence des êtres humains : enseignants et élèves, psychologues et clients, etc. Il est l'auteur ou le coauteur d'une vingtaine de livres et ses travaux sont publiés en plusieurs langues dans différents pays.

Patrick Bussière est agent de recherche principal dans le groupe des Études sur le développement social, les enfants et les jeunes à la Direction générale de la recherche appliquée de Développement des ressources humaines Canada (DRHC). Ses responsabilités actuelles comprennent le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), la supervision du protocole d'entente entre DRHC et le Conseil des ministres de l'Éducation (Canada) concernant le Programme d'indicateurs du rendement scolaire ainsi que plusieurs autres dossiers reliés aux jeunes. Depuis son arrivée à Développement des ressources humaines Canada, il a également travaillé à la planification et à la réalisation de plusieurs autres enquêtes dont l'Enquête auprès des jeunes en transition.

Tomasz Gluszynski est agent de recherche principal dans le groupe des Études sur le développement social, les enfants et les jeunes à la Direction générale de la recherche appliquée de Développement des ressources humaines Canada (DRHC). Ses responsabilités actuelles portent sur l'élaboration du contenu et la gestion de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) ainsi que l'analyse des données du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA).

E. Dianne Looker est professeure et directrice du département de sociologie à l'Université Acadia à Wolfville (Nouvelle-Écosse), où elle enseigne depuis 1975. Elle a réalisé plusieurs enquêtes longitudinales sur les jeunes et a participé aux travaux d'un réseau de chercheuses et de chercheurs qui ont entrepris des études longitudinales analogues. Ses recherches ont porté sur les jeunes dans une société en évolution, et notamment sur le sort de sous-groupes de jeunes (définis en fonction du sexe, du milieu de vie rural ou urbain, de la classe, etc.) dans l'évolution de la société. Elle a publié de nombreux articles sur ce thème et a reçu plusieurs subventions de recherche du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Elle a été consultée à titre d'experte par Statistique Canada, Développement des ressources humaines Canada, le ministère de l'Éducation de la Nouvelle-Écosse, la Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire, les Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques et le Centre canadien de politiques alternatives. Ses travaux les plus récents portent sur l'effet d'une société de plus en plus axée sur l'information sur l'équité pour des sous-groupes de jeunes au Canada.

Victor Thiessen est professeur et directeur du département de sociologie et d'anthropologie sociale à l'Université Dalhousie. Il a publié des articles sur la méthodologie des enquêtes, ainsi qu'un livre sur l'analyse statistique des données en sciences sociales. Depuis 10 ans, ses travaux portent sur les transitions chez les jeunes, domaine dans lequel il a rédigé plusieurs articles, ainsi qu'un ouvrage en collaboration avec Mme E. Dianne Looker. Au cours des dernières années, il a siégé auprès du groupe d'expertes et d'experts de la jeunesse et de l'éducation de Développement des ressources humaines Canada (DRHC) et rédigé de nombreux rapports pour DRHC et le ministère de l'Éducation de la Nouvelle-Écosse. En collaboration avec Mme E. Dianne Looker, il a également procédé à des analyses de plusieurs projets de recherche longitudinale relatifs aux jeunes en transition.


Bradley A. Corbett est adjoint de recherche au Canadian Research Institute for Social Policy (institut canadien de recherche sur les politiques sociales) et achève ses études de doctorat à l'Université du Nouveau-Brunswick. Il est titulaire d'une maîtrise en éducation en études organisationnelles et administratives et d'un baccalauréat ès arts en santé de l'Université Brock de St. Catharines (Ontario). Dans ses recherches, il s'intéresse actuellement au développement et à l'analyse des politiques par l'étude des facteurs de risque et de protection qui influencent le développement des adolescentes et adolescents.


J. Douglas Willms est professeur et directeur du Canadian Research Institute for Social Policy (institut canadien de recherche sur les politiques sociales) à l'Université du Nouveau-Brunswick et titulaire de la chaire de développement humain NB/CIBC. Il est également boursier de recherche de l'Institut canadien de recherches avancées. Le professeur Willms est l'auteur de Monitoring School Performance: A Guide for Educators (assurer le suivi du rendement scolaire : un guide à l'intention des éducatrices et éducateurs) — Falmer Press, corédacteur de Schools, Classrooms, and Pupils: International Studies of Schooling from a Multilevel Perspective (les écoles, les classes et les élèves : études internationales de l'enseignement scolaire selon une perspective multiniveau) — Academic Press, et auteur de plus de 100 articles de recherche et monographies relatifs à la littératie chez les jeunes, à la santé des enfants, à la transparence des systèmes d'éducation et à l'évaluation de réformes nationales. Son dernier ouvrage, Vulnerable Children: Findings from Canada's National Longitudinal Study of Children and Youth (les enfants vulnérables : conclusion de l'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes du Canada) — University of Alberta Press, propose une stratégie pour déterminer dans quelle mesure les communautés du Canada réussissent à prendre en charge leurs enfants et à veiller à leur bien-être. Il examine actuellement les facteurs familiaux, scolaires et communautaires qui contribuent à la santé et au bien-être des enfants et des adolescentes et adolescents du pays.


Alain Breuleux est psychologue cognitif et mène des recherches appliquées en éducation. Professeur adjoint à la Faculté d'éducation de l'Université McGill, il a été directeur du Bureau des technologies d'apprentissage et de l'information. Ses recherches actuelles portent sur l'emploi que font les enfants et les éducatrices et éducateurs d'Internet et des outils multimédias pour construire et partager les connaissances. Ces recherches approfondissent les processus cognitifs, collaboratifs et interpersonnels en jeu dans un apprentissage complexe, authentique et novateur assisté par la technologie.

Mary Lamon est une chercheuse et une éducatrice spécialisée en formation initiale du personnel enseignant à l'Institut d'études pédagogiques de l'Ontario de l'Université de Toronto. Elle travaille en collaboration avec les directrices de projet responsables des thèmes "Formation des pédagogues" et "Communautés d'acquisition de connaissances dans le secteur Maternelle-12e année", deux thèmes du Réseau des centres d'excellence en télé-apprentissage (RCE–TA). Ses recherches portent sur la création, la mise au point et le maintien de salles de classe qui favorisent l'acquisition de connaissances par l'entremise du logiciel Knowledge Forum®.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
     
© 2003 Conseil des statistiques de l'éducation canadiennes / Canadian Education Statistics Council
Reproduction autorisée, sauf à des fins commerciale. Prière de mentionner clairement la source.